Mardi 19 juillet 2022

Marsat / Mozac


9h30 Atelier « Chants nouveaux pour l’ASM… »
Mar.19/7 Grange de l’Abbaye de Mozac

Atelier animé par Emile Sanchis, auteur-compositeur et chef de chœur. Un répertoire inédit de chansons à une ou deux voix, parodies, hymnes, canons, slogans….A destination des amis et supporters de l’ASM Clermont-Auvergne ; accès tout à fait autorisé aux fans, même très chauvins ! Ou quand la chanson n’est pas hors-jeu et transforme l’essai !

Atelier pour chœur de femmes et d’hommes – minimum de pratique du chant souhaitée – pas de connaissance nécessaire du solfège.

Inscriptions : emile-sanchis@orange.fr04.73.69.23.07.

Gratuit

10h Balade de Mozac à Marsat
Mar.19/7 Rendez-vous devant l’abbatiale de Mozac

Découverte du patrimoine historique et culturel

Gratuit

12h La pause de midi
Mar.19/7 Marsat, sous l’arbre du parc de la mairie

La pause de midi, apéritif et repas. Tout le monde chante… Avec « Trottoir d’à Côté » : Eric : guitare, chant / Marina : accordéon, basse, chant / Philou : guitare, chant, et les artistes du festival…

Gratuit

14h45 Rencontre-débat
Mar.19/7 Marsat

Rencontre-débat : « Dans la peau d’un arbre », par Catherine Lenne, auteur d’un livre éponyme, faisant suite et écho à « dans la peau d’une plante ».

Catherine est docteur en physiologie végétale et chercheure, très investie dans la diffusion de la culture scientifique ; également photographe passionnée, elle aime aussi beaucoup la chanson.

Pour tout savoir sur la vie cachée des plantes et des arbres, à l’ombre desquels tant d’évènements de ce festival se déroulent.

Gratuit

Ou bien, au choix

« Balade au cœur de Marsat », de la fontaine au château. Sous la conduite d’Alain BRUNEL.

Gratuit

DE 17 H À MINUIT, et plus…


Concerts de l’après-midi : 17h Baptiste Ventadour « Pour la beauté du geste »
Mar.19/7 Au cloître de l’abbaye de Mozac

Un élan folk irrésistible ! On croit l’avoir toujours entendu alors que Baptiste a vingt-et-un ans… La clarté des émotions ! La ferveur d’une voix bluesman juvénile ! L’interprète de « La  beauté du geste » joue de sa guitare à douze cordes comme s’il avait quarante doigts… Et ses chansons semblent courir dans une rue de village, de bistrot en bistrot ; dans une nuit sans phare, ou sur un quai en attendant les trains… La limpidité des intentions aussi ! Des textes et des rythmes qui prennent la main, qui se partagent d’instinct, qui sont prêts à tracer la route !

Avec sa musique, Baptiste Ventadour s’impose. Diamant bleu de la scène française. Comme un roman de la beat génération !

TARIF les 2 concerts de l’après-midi 15 €

TARIF REDUIT les 2 concerts de l’après-midi 10 €

PASS 1 JOUR les 2 concerts de l’après-midi + concert du soir 20 €

PASS 1 JOUR – tarif réduit les 2 concerts de l’après-midi + concert du soir 15 €

PASS 4 JOURS 50 €

Concerts de l’après-midi : 18h30 Auren
Mar.19/7 Au cloître de l’abbaye de Mozac

Née à Lyon, Auren est d’abord pianiste. Revendiquant son attachement aux pionnières de la musique (Cat Power, Lana Del Rey, Suzanne Vega, Kate Bush), la jeune musicienne écrit ses titres et trace pas à pas son chemin toute seule, commençant par les petites scènes pour aboutir à des premières parties prestigieuses telles que celles de Chris Isaak ou Francis Cabrel.

Elle prend alors le temps avant d’enregistrer son premier album «J’ose», sorti sur le label Naïve en 2013 et réalisé par Nicolas Dufournet. L’album fera l’objet d’une tournée de plus de deux ans, dont quelques dates en compagnie de Benjamin Biolay, Yodelice ou Alex Beaupain. En 2017, le groupe Calexico flashe sur ses nouvelles chansons et réalise son deuxième album. Au milieu des cactus de l’Arizona, s’élaborent donc « Numéro » une galerie de portraits de femmes contemporaines. Résultat, un écrin sonore analogique et organique. L’album est sélectionné par FIP et salué par la presse (Libération, Rock&folk, Rollingstone, Francofans, …). Auren joue « Numéro » sur scène. Des prestations toujours très remarquées, puisque Vanessa Paradis, Olivia Ruiz et tout récemment Feu! Chatterton lui demandèrent d’assurer quelques unes de leurs premières parties.

Galvanisée par ces expériences, mais bousculée par les événements de 2020, Auren prend la fuite, la fuite dans les mots, et riposte en délivrant une vingtaine de textes ! Profitant des moments non confinés, elle organise des sessions libératrices dans ses montagnes exilées de la Tarentaise en invitant Romain Galland et Nicolas Dufournet à la mise en musique. Sortiront de la brume des alpages et des joies de la nature neuf chansons. L’altitude du refuge donnant de la hauteur, elles seront ensuite moulinées à la ville au studio Mélodium à Montreuil avec la grâce des musiciens Mathieu Denis et Scott Bricklin. Son nouvel album est prévu pour l’automne 2022.

TARIF les 2 concerts de l’après-midi 15 €

TARIF REDUIT les 2 concerts de l’après-midi 10 €

PASS 1 JOUR les 2 concerts de l’après-midi + concert du soir 20 €

PASS 1 JOUR – tarif réduit les 2 concerts de l’après-midi + concert du soir 15 €

PASS 4 JOURS 50 €

Concert du soir : 20h45 Kent + Frédéric Bobin
Mar.19/7 Au cloître de l’abbaye de Mozac

Kent : voix, guitare, harmonica / Frédéric Bobin : voix, guitares

Dans sa chambre d’étudiant, Frédéric Bobin écoutait en boucle les chansons de Kent. Après un concert de ce dernier à Lyon en 2009, leurs chemins se croisent.

A ce moment-là, l’ex-chanteur de Starshooter a déjà un beau parcours à son actif : succès en solo avec « À nos amours » et « Tous les hommes », meilleure chanson de l’année aux Victoires de la Musique 1995 avec « Juste quelqu’un de bien » interprétée par Enzo Enzo, quelques romans et le livre-disque « L’homme de mars », fraîchement paru.

Quant à Bobin, de retour du Sénégal où il a créé la musique d’un spectacle de danse, il tourne un peu partout en France et à l’étranger et vient de sortir « Singapour » que l’on peut entendre sur France Inter. Il a reçu quelques distinctions (Prix Brassens 2003, Prix Matthieu Côte 2009) et a fait la 1ère partie d’Allain Leprest, Carmen Maria Vega, Romain Didier, Alexis HK, Clarika, Alex Beaupain

Entre Kent le lyonnais d’origine et Bobin le lyonnais d’adoption, tous deux fils d’ouvriers, le courant passe ! Très vite, ils prennent plaisir à s’inviter sur scène. En 2018, c’est tout naturellement que Bobin propose à son ami Kent un duo sur sa chanson « Tant qu’il y aura des hommes » dont le clip est une balade lyonnaise à la Croix-Rousse, le quartier natal de Kent.

Ce soir, Frédéric Bobin et Kent se réunissent sur scène et mélangent leurs répertoires. Deux voix, deux guitares. Un moment de partage, plein d’authenticité et de fraternité.

TARIF 15 €

TARIF REDUIT 10 €

PASS 1 JOUR les 2 concerts de l’après-midi + concert du soir 20 €

PASS 1 JOUR – tarif réduit les 2 concerts de l’après-midi + concert du soir 15 €

PASS 4 JOURS 50 €

23h Ecoute la voix des poètes
Mar.19/7 Grange de l’abbaye de Mozac

Contes et musique – Le rideau rouge

Textes des contes : Jean-Yves Lenoir, œuvres musicales de Jean-Sébastien Bach, Carl Philipp Emanuel Bach et Georg Philipp Telemann.

Avec :

  • violon : Juliette Nougein
  • flûte : Yoann Couix
  • récitant : Jean-Yves Lenoir

Ces contes sont noués par un fil, le fil du théâtre, ou plus exactement par le fil qui définirait la frontière entre le monde du réel et celui du théâtre. Cette frontière existe-t-elle ? Qu’est-ce qu’un acteur ? Qu’est-ce qu’une scène de théâtre ?

Gratuit